préparatifs pour les philippines 2011

Avons reçus nos nouveaux passeports biométriques: les anciens allaient être périmés au mois de mai à venir et il est impératif de posséder des passeports valides pendant les 6 mois qui suivent la période du séjour ;  nous  attendons  d’un instant à l’autre nos visas pour 59 jrs, demandés auprès du consulat de Bordeaux, le permis international sera prêt le 3/01/11 à la pref de Perigueux.

Nous avons décidé de voyager léger: un sac à dos chacun d’une dizaine de kgs pour être très mobiles lors des déplacements en moto, tricycle, jeepneys et autres bangkas….,  en règle général, nous emportons toujours trop, cette fois ce sera le strict minimum; pour moi: 4 t-shirts fins, un maillot de bain,un short et bermuda avec nombreuses poches, un gilet baroudeur multi- poches, 3 slips, 2 paires de chaussettes coton,un ensemble caleçon+ shirt pour la nuit ( pour éviter trop de contact avec la literie parfois douteuse , au dernier voyage j’avais attrapé des boutons désagréables dans le dos) une serviette de plage légère microfibre, un carré de tissu style bandana pour se protéger du vent et de la poussière,une casquette ou chapeau de toile obligatoire pour se prémunir du soleil, un jean, une chemise et un polaire pour le voyage aller-retour en avion ( le polaire utile aussi dans les bus ultra-climatisés )  une paire chaussure de marche basse et confortable, une paire de tongs.

En plus des 2 sacs à dos: sacoche multipoche ( pour ranger passeport, porte monnaie, billets avion et autres papiers administratifs )…. solide et imperméable (nous avons opté pour la marque kipling  pour 40€ )

dans les accessoires: lunettes de soleil, masque de plongée+tuba, jumelles petit format, appareil photo porté à la ceinture, téléphone portable pour joindre les lieux de couchage, éclairage (petzel frontale car nombreuses plages horaire sans électricité  et la nuit tombe de bonne heure ), mini-dico anglais, guide lonely planet (essentiel), un carnet de voyage ( pour prendre des notes) un livre de poche (un peu de lecture), cartes à jouer, jeux de dés, crayon; couteau, petits couverts plastic en cas de pique nique, PQ car ça manque parfois, gourde 1 litre  ( pour avoir une bonne réserve contre la soif car il fait souvent 28 à 32° à l’ombre) 2 lignes et hameçons au cas où, et une corde avec pinces à linge pour sécher la lessive.

Sacoche de toilette réduite au strict minimum, pharmacie comprenant pansements, 1 antalgique+1 anti inflammatoire léger, imodium ou ercefuryl, gel cryo contre trauma,aimant à visée antalgique, granules homeo de base (arnica, apis mel, nux vomica,  arsenicum alb 7ch … )  crème solaire, lotion anti moustique, insecticide contre les ptites betes dans les chambres, désinfectant (toilettes pas toujours propres, une éponge aussi pour un éventuel ménage), boules quies primordial contre le bruit (bangka, moto, coqs, chiens, et tukos.. je ne peux plus m’en passer).

Bangka ou banka, moyen de déplacement sur l’eau le plus utilisé, j’adore

Tout doit tenir dans les deux sacs à dos: l’un ira en soute, l’autre en cabine; nous avons doit à 20-30 kgs par personne sur les longs courriers, mais plus que 10 kgs à 15 kgs sur les vols intérieurs philippins; nous sommes prêts, il n’y a plus qu’à attendre le départ.

Le tricycle,moyen de déplacement bon marché mais bruyant

le 6/01/11     J-12:  pas grand chose à faire (temps maussade) sinon attendre le départ, les sacs à dos sont quasiment bouclés; avons reçu nos passeports par la poste comme prévu : c’est plus avantageux de les demander en France, soit 30€ l’unité au lieu de 45 sur les Philippines, alors que tout est globalement meilleur marché là-bas.

Que faire? Nous revisons notre anglais ou plutôt notre américain, car aux phils on parle américain; nous ne sommes pas très bons mais on y arrive, on y travaille. Nous poursuivons la doc sur le net et les guides, nous prenons des notes et des que possible, en fonction du temps, nous soignons notre condition physique par des randos soutenues; en effet sur place, nous sommes partisans des déplacements à pieds, en vélo, en moto et jeepney (pour être au contact de la population)  et il vaut mieux avoir la forme sous le soleil et avec les chemins souvent en mauvais état.

Nous partons avec un couple d’amis , des voisins qui  nous accompagnent, ceci pour trois semaines; nous poursuivrons le séjour 5 semaines de plus en duo ; le programme n’est pas très établi, un peu au jour le jour, comme on le sent, c’est possible car le pays n’est pas envahi par les touristes et les hotels et autres guesthouses ne sont pas surbookés surtout en évitant les coins très fréquentés. Voici une ébauche: après un ou deux jrs à Manille, on pourrait filer vers l’archipel des Visayas par avion et remonter progressivement en sautant d’une ile à l’autre par bateau (en island hopping comme disent les pros) : Panay, Boracay, Carabao, Tablas avec arret à Looc (pour admirer les benitiers géants), Romblon (et les tres marias voisines), puis l’ile de Mindoro (via ferry Looc-Roxas) pour joindre North Pandan island et pousser jusqu’au parc naturel d’Apo reef, enfin la région de Puerto Galera et Sabang (très touristique en espérant que, en s’écartant, on trouvera des coins quiets ) avant de rejoindre Manille par Batangas.

Il restera peut etre qques jours pour découvrir le nord Luzon avec la cordillère et les rizières: Baguio, Banaue, Bontoc, Sagada avec possibilité de rando; ou encore le bord de mer vers le parc national hundred islands; ça semble pas mal!!! et surtout on n ‘est pas pressé.

départ donc le 17/01 de Roissy CDG  à 11h avec la cie GULf AIR

CDG-BAHREIN     11h-19h25     BAHREIN-MANILLE   20h30-10h25   par A330 escale d’une heure à Bahrein, mais pas grand chose à voir dans la zone de transit parait-il; ça sera vite passé et après il faudrait dormir pour être en forme pour l’arrivée à Manille.

L’A380 de Singapor airlines en janvier 2010
la classe, confortable, peu bruyant

Le 14/01         J-3    temps toujours maussade; aux Philippines aussi mais avec 28° ; en fait, grosse dépression sur l’Australie avec perturbation sur l’asie du sud-est: passages nuageux importants mais pluies limitées avec éclaircies; ce n’est pas trop un temps de saison, mousson trainante. Espérons une amélioration rapide…bof!

le jeepney, moyen de transport collectif tres coloré

premières nuits prévues au Malate Pension, rue adriatico ds le quartier animé de MALATE, nombreux hôtels, cafés, bars et restaurants… peut être bruyant, à voir! le Malate pension a bonne réputation aupres des voyageurs: « endroit charmant, agrémenté de boiseries, idéal pour rencontrer d’autres voyageurs… »

Pesée des sacs à dos: 12-13 kgs pour les deux. On a fait fort… on a encore de la marge.