VERS BANTAYAN ISLAND

Sinongtan beach, notre plage sur Carabao isl

le 13/02- avons quitté  Carabao island après avoir repris des forces chez  notre amie Helen,  direction Bantayan, ile paradisiaque une fois encore; partis à 6h du mat, nous arriverons à 18h 30 à Sagay sur Negros avec la nuit: c’est le tarif lors des déplacements; 5h30 pour faire 200km en bus sur un bon revêtement, soit 35 km/h de moyenne, impossible de faire mieux; pas mal d’arrêt aussi pour manger, car les pinoys mangent tout le temps; apres 2 jours de temps chaud, soleil et mer plate, de nouveau une pluie abondante sur Panay et Negros( rivières pleines à raz bord ). Dormons sur place à  Sagay,  dans l’établissement municipal propre, calme, vide et bon marché.

le 14- attendons au cybercafe de Sagay notre bateau retardé par une forte mer et profitons de cet instant pour essayer d’íllustrer ce blog à la demande de nos lecteurs, avec difficulté, car nous sommes débutants en +.

traversée mouvementée entre Sagay et Bantayan , mer forte et vomissures assurées

Traversée pittoresque (2h30 dans une bangka chargée jusqu’à la gueule de passagers et marchandises). Les pinoys ( philipins) ont une caractéristique: d’abord ils mangent juste avant le départ, puis dès qu’ils montent dans un transport, ils tombent dans un sommeil profond ou une léthargie protectrice??? bref, ils sont rapidement malades et ont la vomissure facile pour un peuple marin; cette fois-ci un 1/3 des passagers étaient malades; tout le monde s’entraide et à l’arrivée un coup de peigne et maquillage et ça repart. Finalement après un dernier transbordement au large,  arrivons sur Bantayan isl vers 14h et peu après au COUCOU bar tenu par le belge Denis (celui-ci est absent qque temps pour affaires);  sommes reçus comme des princes, ça aide de faire partie de la communauté routarde et de celle du Forum des voyageurs: chambre superbe, décorée avec gout et à prix doux. Pas de regrets d’avoir poussé jusque là: ambiance sympa, très familiale et amicale, île touristique mais pas trop. Santa Fe avec ses grandes avenues ombragées, aérées et propres garde une douce ambiance de village de province. Une grande plage l’entoure. Enfin, nous adorons: ici, il fait bon vivre ou séjourner en famille. Peu de trafic, de fait beaucoup de monde se déplace à pied ou vélo, c’est un vrai plaisir. Demain est un autre jour.

le petit dejeuner au Coucou bar, superbe.

le 15 et 16/02: l’ épisode consultation au dispensaire terminé, avons loué des vtt  pour suivre la cote vers le nord en espérant atteindre et visiter des grottes marines aux eaux claires et limpides sur le lieu-dit  TAMI-AO  .  Avons tourné longtemps autour sans vraiment trouver; il est très difficile d’obtenir des renseignements des locaux,(d’abord, tout le monde ne parle pas anglais, plutôt le dialecte local en campagne ) et beaucoup de philippins ignorent l’existence de curiosités géographiques ou historiques à 100m autour de chez eux, montrant peu d’intérêt pour leur passé; curieux, non ?? Promenade facile  de 5h car peu de dénivelé et routes ombragées très agréables. En soirée, pluie torrentielle pendant 10 mn. Sur le retour à Santa Fe, petit arrêt au glacier

le petit bonheur

le petit bonheur, glacier.

Si vous passez par là, arrétez-vous au glacier  » le petit bonheur » tenu par Eric un français, une mine en renseignements touristiques:  sa petite entreprise est tres réussie, la glace aussi. Vous passerez un bon moment en sa compagnie.

le 16, beau temps nuageux: nouvelle location de vtt pour aller vers l’ouest direction les cocoteraies et la mangrove de Nacikaran, cheminement ombragé à travers les plantations des cocotiers (le pays est gros producteur de coco et copra) pendant 3h.

sur le chemin de la cocoteraie

sur le chemin de la cocoteraie

Dans l’après-midi, nous faisons enfin la connaissance de Denis qui rentre d’un séjour sur CEBU, ce belge se montrera un homme adorable; nous serons soignés comme des coquelets en pâte, normal la spécialité locale étant l’élevage de volailles en batterie; il ira jusqu’à nous prêter sa moto pour visiter la capitale Bantayan (marché sympa-nombreux produits de la mer- et magnifique église espagnole) et aller à la banque.

une vraie chambre, un vrai lit

une vraie chambre, un vrai lit

Entre temps, nous croiserons notre premier thermomètre depuis notre arrivée: 28° à 20h. Voila, vous l’avez compris, l’ile de Bantayan, nous avons adoré. Nous vous recommandons le Coucou Bar si vous passez par ici. Prochaine destination: Bohol et Panglao.

Mangrove

Mangrove

intérieur de l'église à Bantayan

intérieur de l’église à Bantayan Town, havre de fraicheur

plage vers Santa Fe

plage vers Santa Fe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *