Vers DUMAGUETE et la pluie

le 27/02- des 6h du mat, temps tres bouché sur la mer au large et pluies continues. Avions décidé de prendre la navette de 12h30 au port de Siquijor: nous quittons donc la famille Siangco qui nous a logés pendant quelques jours et grace à un tricycle nous gagnons le port. Première surprise: notre bateau est annullé; pas de souci, nous prendrons le bateau de 13h sur une autre cie; deuxième surprise: ce bateau est complet. Après de nombreuses palabres (méfiance oblige…), nous nous faisons confirmer que ce bateau est complet. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, nous acceptons la solution d’attendre sur place, devant la billeterie pour etre les premiers servis, et attraper la navette suivante, celle de 2h.

autour du port: marchande coiffée d’un chapeau-parapluie

Mais, chose étonnante, nous voyons toujours des gens se présenter au guichet pour l’achat de billets de ce bateau soit-disant complet, lesquels se dirigent ensuite  vers l’embarquement. Au bout d’un certain temps de ce manège, nous reposons la question: ce bateau est-il complet? Que font ces gens qui prennent encore des billets? Le vendeur de billets ayant changé entre temps, nous apprenons qu’il reste des places: c’est en courant sous la pluie que nous attraperons de justesse notre navette. Nous n’avons pas obtenu d’explication cohérente à ce comportement: la connerie humaine surement!!!, je n’ai pas d’autre supposition. Parfois, il y a des choses qui nous échappent.

embarquement sur la navette pour Dumaguete, il y a du monde

En voyage, 1er commandement: faire preuve de patience; 2eme commandement: faire preuve d’impatience et de méfiance et vérifier les renseignements.

Sous des trombes d’eau, nous atteindrons notre destination et  l’hotel Palwa oú nous tenterons de secher notre linge humide. Le Palwa était en travaux, refection de la façade, sinon excellent rapport qualité-prix, café au R de C pratique et staff avenant. Dumaguete est une  belle ville, universitaire, tres occidentale, avec une promenade en front de mer, Rizal avenue, plantée de grands arbres. Quelques établissements (café, hotel et resto) ont l’air sympa. Son marché vaut le détour, immense, il présente plusieurs secteurs: le coin du riz et autres légumineuse, des fleurs, des fruits exotiques, des légumes, des poissons, de la viande, des cantines tout autour pour manger…Tres souvent, les prix sont indiqués ce qui reste rare dans ce pays.

superbe marché central à Dumaguete

superbe marché central à Dumaguete

Le soir nous irons manger des poissons et fruits de mer à l’établissement HAYAHAY, bonne adresse pour les fruits de mer, si vous passez par là….ouille,ouille,ouille!

vieille maison espagnole

Le lendemain, apres avoir flané un peu, nous nous séparerons: les enfants vers Manille par avion, nous vers le Kokoo’s nest, un lieu de reve encore, par le bus de 12h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *