Depuis BACOLOD: retour vers Manille

Le 7/03- retour vers Manille depuis l’ aéroport de Bacolod  (il restait des places disponibles aupres de Cebu Pacific) pour voir Guillaume qui repart bientot sur Paris: atterrissage sous une pluie diluvienne, encore une fois, et une chaleur tropicale. Guillaume et Amor ont fait l’acquisition de deux petits lapins, un gris et un blanc, Pierre et Sarah: ils sont tres affectueux. Mais ils seront bientot dévorés par les chats du quartier: le chat philippin est affamé et cruel.  Le soir, repas d’adieu au restaurant japonais.

 

cuisine japonaise

Le 8/03- en matinée, promenade vers Makati, le quartier des affaires.

MAKATI, quartier de la finance

Nous aimons bien MAKATI: les avenues sont larges, aerées et ombragées et la pollution semble moindre; on y trouve de jolis squares et jardins avec de grands arbres centenaires; la richesse, il faut le reconnaitre, parfois cela a du bon !! c’ est le cas ici.

jardins dans Greenbelt

jardins dans Greenbelt

Il faut visiter les grands magasins du quartier, GREENBELT, GLORIETTA, LANDMARK…: toute la richesse mondiale concentrée dans un petit espace avec les grandes marques connues, Cartier, Taeger, Gucci, Mark and Spencer…. et même Audemart-Piguet ( que je croyais inconnu).

le luxueux Greenbelt 5

le luxueux Greenbelt 5

Il faut aller au SHANGRI-LA prendre une consommation ou le breakfast, tester la douceur des fauteuils , admirer le luxe des lieux, la beaute du personnel, trié sur le volet, vetu de soie dans le style libanais: aujourdhui cela reste le seul palace que nous ayons fréquenté, pas de regrets. Parmi l’insolence et l’exubérence des gratte-ciels, il est possible en cherchant de faire des découvertes: de petits hotels sympas, des restos originaux, le vieil aeroport de Manille des années 1940, propriété de la famille Ayala (ici, tout se nomme Ayala: rue, square, tour, museum…). Nous avons prolongé jusqu’à Salcedo village, le quartier huppé; il faut voir cela: toutes ces jeunes femmes tres classieuses, tres white-face car metissées bavardant entre elles dans Salcedo square, accompagnées de leurs nourrices qui gardent les moufflets, quant  celles ci ne promènent pas le chien de race tenu en laisse. Si vous passez par là, poussez la porte du Coffe Bean and Tea Leaf bar et vous verrez les mêmes jeunes femmes taper sur leurs lap-tops toujours accompagnées de leurs nourrices ; salaire d’une employée de maison=3300p/mois, soit 55eur, si cela vous tente. Salcedo, le Neuilly-Passy de Manille!!

ps: difficile de maitriser l’accentuation, donc excuses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *