Retour à Manille

Nous voila de retour à Manille, 9 mois après.

Le voyage est toujours long: le premier tronçon Paris-Dubai ( 6H ) est confortable sur l’A380, nous ne sommes pas tassés; il restait meme des places.

Le tronçon Dubai- Manille dure 8h et l’avion est complet, complet; les philippins des Emirats rentrent aux pays pour les vacances de Noel avec beaucoup de bagages à main et en soute; le boeing est moins confortable, sans etre chauvin.

4h d’arret en pleine nuit lors de la correspondance sur Dubai: nous avons le temps de parcourir la zone de duty-free, elle fait plusieurs kms de long. Nous y verrons des arbres de noel !!! et des magasins d’alcool…

Nous arriverons à l’heure au dessus de Manille vers 16h30; les plaines environnantes sont gorgées d’eau avec les pluies de ces derniers jours.

La récupération des bagages et la sortie de l’aéroport seront longues. La douane zélée ouvrira notre colis en carton: je crus quelques instants qu’elle allait saisir nos conserves   de confit de canard, foie gras…,bouteilles de vin , fromages et charcuteries. Cela aurait été dommage …si près du but.

Nous quitterons l’aéroport avec la nuit noire (la nuit tombe vers 18h), et un temps maussade et lourd avant de joindre notre point d’attache dans Legaspi Village sur Makati.

Makati c’est le centre des affaires: nous sommes au milieu des magasins de luxe, Greenbelt, Glorietta et Landmark, à deux pas du palace le Shangri La. Dorénavant, nous vivrons dans le luxe pour rester poli. Comme la tendance est à la pluie, nous ferons donc les boutiques.

Greenbelt, c’est comme le Bon Marché, on y trouve tout le luxe international: Vuiton, Hermes, Lacoste, Lanvin, Gucci, les montres Audemart-Piguet. Glorietta et Landmark seraient les galeries Lafayette et le Printemps…; nous nous promenons là-dedans les yeux écarquillés, ça nous change de Cubjac avec ses magasins en liquidation et meme de Perigueux. C’est noir de monde, on y trouve de tout; les boutiques sont superbes. Nous regardons , nous observons, nous essayons de voir comment ça fonctionne, nous faisons de l’ethno-tourisme.

Chaque grande enseigne possede son propre service d’ordre, ses vigiles qui éffectuent aux entrées une fouille rapide des sacs avec un baton de bois , tout en vous souhaitant le bonjour, la bienvenue ou merry christmas…Certains vigiles sont meme vetus étonnement… de kilts écossais. Arbres et decorations de noel á tous les étages; en musique de fond, cantique et chants de noel. De temps á autres, on a  le droit à un petit spectacle: le personnel habillé en pere noel ou en …rennes (avec des bois sur la tete..oui,oui)  esquisse quelques pas de danse d’une chorégraphie bon enfant, en vous souhaitant merry christmas.

Le Poinsettia (6mois rouge 6mois vert, on le ainsi nommait quand j’étais gosse dans les iles) est la fleur du moment; il sert de décoration dans les escaliers, les entrées, les parterres, autour des arbres….ce rouge intense est d’un très bel effet. On le retrouve en motif sur les nappes, serviettes, sous forme de bougies décoratives…

Si vous allez en courses, n’y allez pas trop tot; ici, les magasins ouvrent à 10 et 11h; par contre, nocturnes tous les soirs.Et en traversant les rues, ouvrez l’oeil: ici, on ne respecte pas la priorité du piéton sur les clous, ou alors tendez fermement la main vers les autos pour réclamer le passage.

Dans ce pays globalement pauvre, nous découvrons une richesse insoupçonnée: des voitures haut de gamme, des 4×4 pleins les rues, des demeures magnifiques, des restaurants et cafés bondés, des boutiques rivalisant d’originalité…

On sent clairement, à coté de cela, l’émergence d’une classe moyenne qui découvre la consommation.

Quelques rues plus loin, la misère demeure….                          .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *