PHILIPPINES 2015

Pour ce cinquième voyage vers les Philippines – toujours en sac à dos de 7 kgs chacun- , nous avons choisi de voler sur CATHAY PACIFIC, via HONG KONG, 625€ le billet AR. Cette compagnie a excellente réputation, mais en final les prestations ne sont pas  supérieures, la nourriture est même assez quelconque. Le grand intérêt, une durée de vol très courte: 15h 45 à l’aller, 17h 55 de vol au retour ( pour le retour départ et arrivée dans la même journée ) ce qui est confortable pour ceux qui sont à la recherche de liaisons rapides. Nous gardons toujours un petit faible pour la compagnie EMIRATES; pour le moment…

une vue de la Chine, aéroport de Hong Kong au petit matin

une vue de la Chine, aéroport de Hong Kong au petit matin

Quand nous posons le pied sur MANILLE ce 16 janvier, nous sommes passablement brisés par la perte brutale d’un être cher quelques jours avant le départ ainsi que par les attentats qui ont touché la capitale et CHARLIE HEBDO; au bagage, nous attendons notre unique sac à dos , devant nous un philippin se retournait fréquemment en nous regardant, trémoussant et souriant. Finalement, n’en pouvant plus, il nous lache:  » Bonjour… vous êtes français ? « . Hé oui, nous sommes français. Il ajoute: « Bienvenue aux Philippines… ». Et là, il nous explique du mieux qu’il peut que il adore la langue française, qu’il cherchait à progresser; il arrivait juste de Las VEGAS où il était croupier et nous disait qu’il y avait beaucoup de français là bas et qu’il lui fallait s’améliorer. Nous lui disons:  » tu te débrouilles bien déja ». Il ajoute:  » je vais vous montrer quelque chose « ; et là, il plonge la main dans son backpack et en sort un cahier qu’il feuillette puis nous montre la fameuse affiche noir et blanc JE SUIS CHARLIE; il dit encore: « Moi aussi je suis Charlie, à Las Vegas j’ai participé à toutes les manifs…il y avait du monde « . Nous étions éberlués. A ce moment-là, j’ ai pensé que le séjour commençait fort. Les rencontres en voyage nous étonneront toujours.

Après une journée à Manille, nous rejoignons rapidement Palawan, puis PORT BARTON.

En préambule, à signaler  la baisse rapide de l’Euro face au dollar en ce début 2015 se répercutant aussi face au Peso philippin au détriment du voyageur européen. Ainsi 100php valait 1€59 en 2010, en ce janvier 100 pesos vaut 1€90 et vaudra 2€10 en mars 2015; en pratique, un bungalow payé 1000 pesos revenait à 16€ en 2010 et coutera 21€ en mars 2015 ( les tarifs dans les lieux peu touristiques ayant en fait assez peu bougés ces dernières années) soit une baisse de 30% du pouvoir d’ achat. Le voyageur européen devra prévoir  une hausse du budget de 30%, non négligeable donc.

Le 18/01 – PORT BARTON: nous prenons la direction de ce village que nous apprécions, par l’ unique bus du matin; la route a été bien améliorée depuis l’ année 2014 mais le final reste toujours aussi cahotique, soit 5h et plus de trajet.

arrêt merienda obligé sur le trajet vers Port Barton

arrêt mérienda obligé sur la route vers port Barton

A Port Barton, nous découvrons du changement;  on peut rejoindre dorénavant le village par van à toute heure à un tarif qui reste raisonnable, la fréquentation touristique du coup a bien augmenté et les hébergements ont tendance à afficher complet. Or, nous n’avons pas réservé car nous aimons bien voyager sans réserver. Pour le premier soir, nous atterrissons au Barton Bistrot pour 1700php, en faisant péter notre  budget hébergement, avant de changer le lendemain pour Ausan pour une budget-room à 750 php face à la plage, super. Mais, il nous faut encore déménager pour JBR, plus à l’intérieur: nous y resterons 6 jours en nous organisant pour faire notre petit dej matinal avec du vrai café, et quelques repas – crudités pour changer du riz, tout cela sur notre petite terrasse personnelle.

journée sous les nuages

journée sous les nuages pour le palétuvier

 

Nous retrouverons des gens rencontrés l’année d’avant et nous ferons de nouvelles rencontres; la semaine passera en sorties en mer: une jolie sortie en voilier vers German island, puis longeant la côte ouest de Capsalay, cap sur le Camping Island Adventure de Toby sur la côte où nous ferons un excellent repas; un bel endroit, tenu efficacement…. la pluie nous surprendra lors du retour.

sortie en mer avec le citron pas pressé

sortie en mer avec le citron pas pressé, arrêt sur un banc de sable.

Deux autres sorties avec une petite bangka dont l’une nous menera à longer Capsalay côte est puis retour par le rivage soit quatre heures à pagayer.

rencontre sur Capsalay

rencontre sur Capsalay

Le dernier jour, ayant trouvé quatre comparses, nous pourrons faire une jolie sortie-snorkeling avec  le bateau de Do Dong sur les sites de Midle Reef, Sanctuary et Twin Reef: superbes coraux et poissons très variés assurés. Arrêt sur l’île d’Albaguen pour le pique-nique. A cette occasion, nous ferons la connaissance d’ un couple franco-anglais du midi ( Ken et Monique) qui nous donneront quelques tuyaux bien venus pour marcher dans les montagnes de la cordillère nord-Luzon. Cette sortie au large, 4 spots de MTP (masque, tuba, palme) deux arrêts sur les îles, repas inclus, revient à 700 php chacun pour une longue journée ensoleillée bien remplie. Do Dong, on vous le recommande.

les îles au large de Port Bartonn

les îles au large de Port Barton

 

la vie à Port Barton; trop dur.

la vie à Port Barton; trop dur.

La semaine sur Port Barton se termine, nous allons prendre la direction de El Nido; nous aurons connu pas mal de pluie pendant ces 7 jours, le temps étant encore instable en janvier; nous aurons rencontré beaucoup de français ici, les français apprécient Port Barton et Palawan en général et ça se comprend. Des bandes de chien trainant sur la plage, se battant pour les beaux yeux de leurs femelles et semant leurs excréments perturberont plus d’ un touriste, le barangay captain va devoir  prendre des dispositions.

Le MIAM MIAN-GLOU GLOU, restaurant monté par des connaissances sera souvent notre point de ralliement. A bientôt, Port Barton.

P1000978

le Miam miam Glou glou et la patronne.

 

Le LUNDI 26 janvier: nous prenons l’unique bus de Roxas de 8h30 en compagnie de nombreux voyageurs dont pas mal de français; à la jonction, nous changerons de bus pour celui de EL NIDO. C’est surement lors de ce changement que Christ égarera ses lunettes de vue, elle finira le séjour avec ses lunettes de vue de soleil, ce qui ne sera pas toujours commode, sutout la nuit tombée.

Partis à 8h30, nous joindrons El Nido vers 14h, sous la chaleur. Il nous faut trouver un hébergement, car comme d’hab nous n’avons pas réservé et à vue d’oeil nous ne sommes pas tout seuls dans le quartier. Suivant la plage de Corong Corong, nous dénicherons El Centeno, un nom comme cela, un batiment neuf juste sur la mer, au calme, une chambre très très kitch, un petit balcon pour nous seuls soit 1100php breakfast included. Adopté. Une fois installés, nous partirons à la rencontre de Mathieu. Qui est Mathieu?

Depuis quelques jours, nous nous demandions comment nous allions faire pour visiter la baie de Bacuit car il se dit que, tous les jours c’ est un flot de visiteurs qui partent pour faire le tour des îles. Visiter avec la cohue ne nous enchantait pas. Dormir sur place pour éviter le flot était une solution et nous avions trouvé sur le net quelques adresses qui avaient retenu notre attention dont le Palawan Secret Cruise, un hotel flottant . Et Mathieu devait être notre interlocuteur.

P1010088

l’image publicitaire de Secret Cruise, difficile d’y résister.

 

Nous finirons par le rencontrer à la Salangane, un café du centre de El Nido. Ce garçon , d’une courtoisie extrème , fera tout son possible pour résoudre nos problèmes, le plus sérieux de ceux-ci étant de manquer de liquidités; en effet, pas de distributeur automatique dans le nord-Palawan, en dehors de Puerto Princessa à 230kms et ça, c’est le piège pour le voyageur; nous nous ferons piéger comme bien d’autres. Donc, faite gaffe si vous passez par là, prévoyez la monnaie.  En final, nous réserverons un jour + une nuit sur le bateau-hotel de Secret Cruise, départ prévu pour le lendemain à 12h 30.

P1010004

El Nido: retour des îles vers 16 heures

 

En attendant la soirée, un petit tour dans la ville pour découvrir les lieux. El Nido est construit directement sur la mer, possède assez peu de charme, une plage étriquée aux eaux guère séduisantes , la petite ville attire beaucoup de voyageurs uniquement pour la baie de Bacuit et ses îles karstiques, le centre d’intérêt de l’endroit; et ça c’est totalement justifié. PALAWAN a d’ailleurs été élu plus belle île du monde pour 2015. C’ est comme cela que nous croiserons de nouveau Julien et sa compagne de Saint Etienne, de bons compagnons de voyage. Après quelques verres descendus sur la plage pour faire comme tout le monde, une pizza cuite dans un four à bois, direction le lit. Demain, la baie nous attend.

vuematinale depuis notre hotel

vue matinale depuis notre hotel sur Corong Corong beach à marée basse.

Le lendemain, après un lever et déjeuner précoces, nous filons sur la plage de Corong Corong pour découvrir les lieux: ce n’est pas une plage splendide mais elle est peu fréquentée et calme. Nous découvrons un hébergement en construction locale, le Casa Avelina, juste sur la plage, plus dans nos goûts et nous réserverons pour notre retour dans deux jours.

P1010030 Nous musardons et prenons des photos. Sur le chemin du retour, nous trouverons posé sur le sable à marée basse un petit gousset: tiens , mais c’est à nous ça; et l’ouvrant nous y trouverons nos deux cartes de crédit que nous avions laissé tomber à l’aller une demi-heure auparavant. Un coup de chaud nous prend: que serait devenu notre voyage si nous avions perdu nos deux cartes? Ouf…il va falloir se ressaisir!

A 12h 30, nous quittons le rivage de El Nido pour rejoindre notre bateau mouillé au large quelque part vers Cadlao isl, notre sortie en mer de 27 heures commence. Les images qui vont suivre risque d’ être cause de souffrance, je m’en excuse…

quittons el Nido

nous quittons el Nido, à l’ombre des falaises calcaires et construit sur la mer.

nous rejoignons le bateau au large

nous rejoignons le bateau  mouillé au large.

une cabine ouverte sur la mer, l'équipage en bleu

une  double cabine ouverte sur la mer, l’équipage en bleu, les kayaks sont librement disponibles.

la cabine de madame

la cabine de madame, celle de monsieur en dessous.

lagon vert

lagon vert et limestone rock

Le mot limestone que l’on retrouve souvent dans la description des îles de la baie de Bacuit désigne un calcaire marin  qui sous l’effet de l’ érosion offre des effets variés (lapiaz, trous, failles, grottes, effets de dentelle…) dont une forme de champignon spectaculaire que l’on trouve dans la baie d’ Ha Long et ici même.

le coin cuisine

le coin cuisine et la cuisine sera excellente.

 

 

Nous somme entre francophones: 2 belges, 2 suisses et 2 français. Nous quittons dans l’après midi Ubugon cove  et son eau laiteuse pour joindre Binangculang bay sur l’ île Tapuitan laissant Inambuyod isl sur babord. La baie de Binangculang est superbe, nous avons hate de la découvrir. Mais, d’un seul coup, nous apercevons des gens qui courrent sur la plage, faisant des grands signes dans notre direction, agitant à bout de bras leurs vêtements, appelant à l’aide. Gwen, notre hôtesse, nous apprend qu’il doit y avoir un tournage de Survivor et qu’il nous faut nous éloigner afin de ne pas perturber le jeu. En effet, de nombreux pays tournent ici leurs adaptations du jeu Survivor, un lieu approprié grace aux nombreuses îles de la baie. Dommage, c’était un beau coin.

le pont avant

le pont avant, en bleu notre hotesse d’accueil

 

carte des îles de la baie de Bacuit.

carte des îles de la baie de Bacuit.

.

Nous prenons la direction du Tapiutan Strait, le long détroit de Tapiutan entre des falaises rocheuses, nous mouillerons au niveau de Matinloc Shrine ( un édifice religieux plus ou moins abandonné et loin de tout ) pour passer la nuit. Un endroit magique que nous allons explorer avec le kayak, les eaux sont limpides et on peut admirer les coraux variés et colorés depuis notre embarcation.

bateau au mouillage pour la nuit

bateau au mouillage pour la nuit dans le détroit de Tapiutan

repas buffet

petit déjeuner buffet

Le lendemain, après un petit dejeuner copieux, nous retournerons vers les falaises du Matinloc Shrine avec le kayak et là  le snorkeling entre la falaise et le tombant se révélera de toute beauté. Cela nous a rassurés, la bonne santé du corail…nous avions lu tellement de propos négatifs sur la qualité du corail de Bacuit.

Les premiers visiteurs venus de El Nido se montreront à partir de 10h; de 16h la veille à 10h ce matin, nous n’aurons vu personne.

autre formation

autre formation

Nous lèverons l’ancre pour pousser jusqu’à Pangalusian pour une plongée-éclair ( jolis coraux encore une fois ) , les autre participants étant peu motivés et préférant la bronzette et le bavardage sur le pont. Puis, repas du midi sur le pont supérieur.

l'île de Shimizu

l’île de Shimizu, à l’heure de pointe

Dernier mouillage devant l’île de Shimizu, un bel endroit encore une fois; nous découvrirons les environs avec le kayak et pousserons une pointe jusqu’à une plage de Miniloc toute proche.

A 15h, nous quittons le bord pour regagner la terre ferme, le séjour est fini pour nous. Il aurait fallu rester une nuit de plus pour mieux cerner l’endroit. Nous avons adoré ces moments, vous l’avez compris, Bacuit… un véritable coup de coeur.

Nous avons apprécié les prestations proposées par  » Palawan Secret Cruise », l’équipe nous a semblés très professionnelle, très sensible à notre sécurité, à notre confort, à notre satisfaction. Il serait dommage de ne pas partager cette adresse; le voyageur trouvera ci-après les coordonnées de cet opérateur…français ( les français sont très présents sur El Nido, 70 business environ seraient tenus par des français ).

Mathieu Bycharzon

www.secretcruise.ph                         www.facebook.com/secretcruise

tel: +639164019600

Le tarif comprend: le transfert de la terre vers l’hotel flottant et retour, le séjour, les  3 repas, un cocktail de bienvenue, boisson chaude et petite douceur, le matériel de snorkeling, les kayaks, les serviettes de toilette.

Ne sont pas compris les softdrinks et les alcools…Tarifs consultables sur le website.

Le coût reste élevé mais parfois il faut se faire plaisir et casser la tire-lire; sans regret.

 

A notre retour à la Casa Avelina, nous ferons la connaissance  de notre voisine Monika, un sacré personnage. Monika, une mordue de kayak, elle le pratique dans le monde entier, Manche, Sulawesi, Papouasie etc. Née en Allemagne, elle a fait sa vie professionnelle en Angleterre; de ses années d’ études à Aix en Provence, elle a conservé un français argotique. Nous passerons quelques bons moments ensemble.

dernier déjeuner chez Monika avec un vrai café

dernier déjeuner chez Monika avec un vrai café

Faute d’espèces, il nous faut raccourcir notre séjour sur El Nido pour nous rendre à Puerto Princessa au distributeur le plus proche. Dommage, il y avait encore des choses à voir et à faire dans le coin.

coucher de soleil sur la baie de Bacuit depuis chez Avelina

coucher de soleil sur la baie de Bacuit depuis chez Avelina

Nous ferons un petit tour sur la plage proche de Marimegmeg, la plus belle plage tropicale de l’endroit.

Maremegmeg beach

Marimegmeg beach joignable en suivant la côte

Allez....une dernière.

Allez….une dernière vers Dolarog beach.

Le 30 JANVIER. Nous prenons le bus de 8h  pour le sud. Monika, elle, s’en va pour les îles en kayak pour y dormir à la belle étoile, en hamac; avec un accompagnateur pour la sécurité et l’intendance. Nous aurions adoré nous joindre à elle.

Demain: la baie de HONDA.

HONDA BAY est assez proche de Puerto Princessa – 13 kms environ –  et comporte plusieurs îles. Nous ferons ce que nous faisons rarement: nous prendrons un tour opérateur et la visite de la baie sera entièrement organisée. A 7h 30, un van climatisé avec chauffeur et guide viendra nous chercher à l’hotel, puis nous irons chercher d’autres clients à leurs hotels ; enfin direction l’embarcadère pour prendre notre banka et c’est parti pour Pandan island, Lulli et Cowrie island; sur cette dernière, gros buffet pour le déjeuner. Puis retour à la maison, on dépose chacun de nous à leurs hotels respectifs.

Rien à faire sinon suivre le mouvement général: bateau, baignade, cassecroute très copieux et varié; les eaux sont troubles, le snorkeling assez pauvre et nous sommes loins d’être seuls. Vous l’avez compris, ce n’est pas ce que je préfere dans le genre. Les îles étaient jolies malgré tout et nous ferons connaissances avec nos compagnons de voyage, tous de la classe aisée philippine. Comptez 1100php par pax pour faire cette sortie. Un aperçu….

Pandan island dans la baie de Honda

Pandan island dans la baie de Honda

 

Lulli island

Lulli island

 

cowrie island, cést marqué dessus

cowrie island, c’est marqué dessus

 

Cowrie encore

Cowrie encore

Le buffet sur Cowrie

Le buffet géant sur Cowrie

Il est possible aussi d’ organiser son propre trip: pour cela, se rendre en multicab depuis P Princesa à l’embarcadère de  Santa Lourdes ( Honda bay wharf ) et là, partager un bateau avec d’autres voyageurs, le coût de revient est meilleur marché. Bureau de location sur place.

Pour clore le sujet, Honda bay se rendit tristement célèbre en mai 2001 lors d’une prise d’otages de touristes au Dos Palmas resort par le groupe Abu Sayyaf, certains y perdront la vie, d’autres seront libérés un an plus tard; cet épisode sera porté au cinéma en 2012 par Brillante Mendoza avec la participation d’I Huppert dans le rôle d’un otage.

 

Ceci fait, nous filerons demain vers SABANG.

6 réflexions sur “PHILIPPINES 2015

  1. Bonjour,

    Je vous remercie réellement pour votre fin témoignage car nous envisageons d’aller courant juillet avec mon conjoint et mon fils de 11 ans aux Philippines et vos conseils nous serons vraiment précieux. Votre blog est très complet et très bien fait.

    Encore MERCI
    Isabelle de Bretagne

    • merci pour votre gentil commentaire que j’accepte volontiers, j’ai du mal à écrire ce dernier voyage ayant pris du retard dans la redaction et j’espère en venir à bout
      cela fait 5 ans que nous nous rendons dans ce pays et nous révons d’y revenir, nous y trouvons ce que nous recherchons, l’idée exacte du mode de vie, du voyage, du pays que nous imaginions
      je ne peux que vous encouragez à y aller

      B

  2. Bravo pour vos commentaires, très intéressants
    Nous partons mi juillet pour un mois et allons probablement osciller entre Bohol et les environs peandnt 10 jours puis les Palawan
    Stéphane de.. Rennes

    • un mois, formidable; vous allez pouvoir en profiter
      pas loin de Bohol, Siquijor c’est très sympa et accessible aisément
      Palawan extraordinaire: el Nido, Port Barton, la plage de Sabang…la baie de Honda un peu décevant
      je vous souhaite des bons moments

      Bernard

  3. J’ai enfin lu ton blog ,les rizières font revées mon dieu que cela est beau!Tu es vraiment doué tu devrais écrire un livre sur les Philippines Le titre un Périgourdin en vadrouille aux Philippines.Bises mon Bernard

    • merci pour ton commentaire et content que cela te plaise, je craignais que cela soit trop long ou pas clair. en final, cést un français en vadrouille ou un francoy aux Phils…j’ai l’intention de changer le titre car il ne retient pas l’attention des gens sur le web bises B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *