PHILIPPINES 2015

A SAGADA , pour la nuit  nous nous installerons à la Green House, une jolie maison en bois, nous nous sentirons vite comme chez nous…et pas grand monde; ici, avec toute cette forêt de pins alentour, c’est la Suisse philippine. Avant toutes choses, présentez-vous à l’office du Tourisme pour enregistrement et règlement de la taxe, vous pourrez prendre un simple plan indiquant les lieux à visiter.

Comme il nous reste du temps, nous visiterons les cercueils Sugong et la grotte funéraire de Lumiang, faciles à faire et à trouver car très proches du centre.

les cercueils suspendus, pratique réservée aux plus riches, coutume progressivement abandonnée de nos jours.

les cercueils suspendus à une falaise, pratique réservée aux plus riches, coutume progressivement abandonnée de nos jours.

descente vers la grotte funéraire

descente vers la grotte funéraire de Lumiang.

 

cercueils empilés

Une centaine et plus de cercueils sont empilés dans cette grotte, certains cercueils présentent la gravure du lézard, symbole de la région de Sagada, d’autres éventrés laissent entrevoir des ossements.

Sur ce cercueil, le lézard, le sigle de Sagada.

Sur ce cercueil, le lézard emblématique de Sagada.

Le village de Sagada ( 11000 habitants et plus ) est très plaisant, notre famille d’accueil très amicale: nous y séjournerons 3 nuitées ( 400php la nuit avec possibilité d’utiliser la cuisine ). Par contre, avec les nuits  froides et les huisseries peu hermétiques nous demanderons des couvertures suplémentaires. D’ailleurs, les maisons possèdent des cheminées, nous sommes à   1538m d’altitude et il peut faire moins de 10°; aussi n’oubliez pas les pulls.

cheminée à Sagada

cheminée à Sagada

De nombreuses choses à faire dans les environs: grottes, randos, cascades, rizières.

cercueils suspendus à Echo valley

Cercueils suspendus à Echo valley,  est-ce le siège du défunt?

Pourquoi ces cercueils sont-ils placés là? pour se rapprocher du ciel, de la lumière, d'un dieu ou pour échapper aux prédateurs...pas de réponse exacte

Pourquoi ces cercueils sont-ils placés là? pour se rapprocher du ciel, de la lumière, d’un dieu ou pour échapper aux prédateurs…pas de réponse exacte

Echo Valley est facile à faire sans guide, départ juste derrière l’église et suivre la trace principale vers un canyon où vous pourrez tenter l’écho et là contre une falaise calcaire, les cercueils suspendus sont bien visibles; tentez de suivre la rivière souterraine dans le fond de la vallée, vous serez en plein karst: grottes diverses… la rivière sort de terre pour disparaitre de nouveau dans la grotte de Latang, peu de chance de se perdre, le chemin aboutira au bout d’un km sur la route principale. Sur le parcours, en regardant bien, on peut apercevoir des cercueils placés dans des grottes en pleine falaise. En réalité, les cercueils ne sont pas suspendus à la paroi, ils reposent  sur des tiges métaliques fixés dans le calcaire, puis sont attachés avec des cordes; dans les grottes, les cercueils reposent au sol.

la grotte de Latang.

la grotte de Latang.

Les petites chutes de Bokong sont  aisées à atteindre par une courte marche de 30 mn. Ainsi que le Kiltepan view point, très prisé par les voyageurs pour voir le lever du soleil sur une mer de nuage, … à 5 h du mat; possible aussi dans la journée, situé à 3,5 km du centre.

Plus éloignés sont les Bomod-ok falls à Bangaan et le lake Danum sur la route de Besao.

On peut joindre Bangaan par le jeepney de midi en vingt minutes, la promenade vers les chutes de Bomod-ok se fait avec un guide à petit prix, ceci afin de donner du travail à la communauté; pour  joindre les chutes, on traverse un petit village avec son dap-ay, quelques rizières, on longe des mines d’or en exploitation. C ‘est un bel endroit, possibilité de se baigner dans des cuvettes entre les rochers. Faute de véhicule pour le retour, nous rejoindrons à pied Sagada avec une bande de jeunes francophones.

Bomok-od and swimming-pool

Bomok-od and swimming-pool

les jolies rizières de Fidelisan, Bangaan.

les jolies rizières de Fidelisan, Bangaan , prise de vue au zoom maximum.

Nous tenterons le lake Danum, un  petit étang en fait,  pour un picnic, soit 8kms aller-retour: gentil sans plus.   Les mordus de spéléo, les non claustrophobes feront l’extraordinaire rando souterraine entre Lumiang et Sumaging, plusieurs heures dit-on. Guide obligatoire.

joli hébergement proposé autour de Sagada, propriétaire anglais.

joli hébergement proposé autour de Sagada, propriétaire anglais.

Dans la ville, de nombreux petits restaurants sympas et bars, nombreux Sagada weavings – ateliers de tissage et jolies créations – et marché fermier le samedi ( produits locaux, citrons, oranges, fraises etc ). Et un produit à ramener: le civet coffee ou Kape Alamid, le café de civette aux grains récoltés dans les excréments d’une civette asiatique. Ce serait le meilleur café du monde et aussi le plus cher,

le marché paysan de Sagada

, le marché paysan de Sagada

Deux adresses pour le voyageur: le Masferré restaurant pour un pot, le breakfast etc et de belles photographies du photographe  Eduardo Masferré, un témoignage de la vie de la Cordillère dans les années 50 ; le Yoghurt House pour un yaourt original ou encore un repas simple et bon marché.

Nous  avons adoré cet endroit, Sagada et les environs, au risque de se répéter. Les propriétaires du Green House nous ont quasiment confié leur maison, on ne les voyait pas de la journée ou si peu. Par contre, pour le voyageur, se méfier des WE, beaucoup de gens arrivant de la ville avec la nouvelle route, il est prudent de réserver.

Demain, nous prendrons la route vers BAGUIO. En première instance, nous espérions visiter les momies de TIMBAC vers KABAYAN mais nous devrons y renoncer car l’acces est peu commode dans le sens Sagada – Baguio. En clair, il est plus aisé de se rendre à Kabayan une fois à Baguio mais cela demande encore 160 kms suplémentaires.

La technique de momification existait donc aux Philippines dans les alentours de Kabayan, bien maitrisée par la population ibaloi, ceci avant l’arrivée des espagnols. Mais il est difficile de trouver des informations claires: le défunt n’était pas éviscéré semble-t-il et le corps était traité à la fumée d’un feu de bois, aux épices et herbes; de la fumée de tabac était aussi insuflé dans la cavité abdominale; le processus pouvait demander 6 mois. Parfois, le corps était placé en position assise sur un siège et recevait la visite de la famille et des proches.  Une fois momifié, par fumage et séchage, il était placé en position foetale dans un petit sarcophage en bois de pin, de forme ovale puis déposé dans un abri funéraire, une simple excavation creusée dans la roche, au flanc des montagnes. Ces momies ( fire mummies ) peu protégées ont subi des actes de vandalisme.

momies de Benguet, on aperçoit l'excavation en arrière

momies de Benguet, on aperçoit l’excavation en arrière

Donc, le dimanche 8 Mars, nous quittons Sagada pour tenter de joindre Baguio à 150 kms, par le bus de 7h de la Lizardo Trans ( pour les courageux, bus à 5h aussi ); le bus partira en retard à 7h 30, pour une raison inconnue de toute façon, les passagers patientent sagement: nous mettrons 6 heures arrêt inclus, circulation fluide sauf à l’approche de Baguio où il y a un gros traffic.

notre bus Lizardo pour un arrêt commodités.

notre bus Lizardo pour un arrêt commodités.

Ce jour, c’est la Saint Jean de Dieu et il nous faut bien la protection des deux pour emprunter la Halsema Highway, une route qui avait autrefois la réputation d’être une des routes les plus dangereuses au monde. La situation s’est améliorée et l’on suivra en permanence les sommets avec une vue bien dégagée sur les sommets voisins, mais à la longue un peu monotone.

vue sur les sommets.

vue sur les sommets.

Ici, on rentre dans la région de BENGUET, région de maraichage, et les rizières laissent la place aux fleurs,  fruits et légumes. Avant Baguio, la Halsema culminera à 2250 mètres. Ici, les cultures de choux, patates, carottes peuvent connaitre le givre ( localement nommée andap ) au petit matin durant  » the ice months  » les mois de froid de décembre à février, un vrai souci pour les paysans. Qui l’aurait cru ?

A BAGUIO, sur Upper Session street, la rue animée de la ville, la fête des fleurs ou Panagbenga festival,  se poursuit pour 2 jours encore: nombreux stands d’artisanat et de restauration, rue bondée et bonne ambiance.  C’est la  »Baguio Session road in bloom ».

Nagbenga la fête des fleurs.

Panagbenga la fête des fleurs.

6 réflexions sur “PHILIPPINES 2015

  1. Bonjour,

    Je vous remercie réellement pour votre fin témoignage car nous envisageons d’aller courant juillet avec mon conjoint et mon fils de 11 ans aux Philippines et vos conseils nous serons vraiment précieux. Votre blog est très complet et très bien fait.

    Encore MERCI
    Isabelle de Bretagne

    • merci pour votre gentil commentaire que j’accepte volontiers, j’ai du mal à écrire ce dernier voyage ayant pris du retard dans la redaction et j’espère en venir à bout
      cela fait 5 ans que nous nous rendons dans ce pays et nous révons d’y revenir, nous y trouvons ce que nous recherchons, l’idée exacte du mode de vie, du voyage, du pays que nous imaginions
      je ne peux que vous encouragez à y aller

      B

  2. Bravo pour vos commentaires, très intéressants
    Nous partons mi juillet pour un mois et allons probablement osciller entre Bohol et les environs peandnt 10 jours puis les Palawan
    Stéphane de.. Rennes

    • un mois, formidable; vous allez pouvoir en profiter
      pas loin de Bohol, Siquijor c’est très sympa et accessible aisément
      Palawan extraordinaire: el Nido, Port Barton, la plage de Sabang…la baie de Honda un peu décevant
      je vous souhaite des bons moments

      Bernard

  3. J’ai enfin lu ton blog ,les rizières font revées mon dieu que cela est beau!Tu es vraiment doué tu devrais écrire un livre sur les Philippines Le titre un Périgourdin en vadrouille aux Philippines.Bises mon Bernard

    • merci pour ton commentaire et content que cela te plaise, je craignais que cela soit trop long ou pas clair. en final, cést un français en vadrouille ou un francoy aux Phils…j’ai l’intention de changer le titre car il ne retient pas l’attention des gens sur le web bises B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *